OXYD

Alexandre Herer : piano, fender Rhodes / Thibault Perriard : batterie / Oliver Degabriele : contrebasse, basse électrique / Julien Pontvianne : saxophone ténor / Olivier Laisney : trompette

Le groupe OXYD travaille depuis 2006 autour d’un répertoire personnel et original mêlant l’esprit du jazz et des musiques improvisées à celui du rock et à celui de la musique contemporaine. Le groupe navigue sans cesse entre ces trois pôles, au sein même d’un morceau, d’un album ou d’un concert.

Avec 10 ans d’existence, un EP, trois albums et plus de 150 concerts à travers la France et l’Europe, mais aussi aux Etats Unis et en Chine, le groupe décide de se pencher sur un travail de réécriture du répertoire de ses propres influences, directes ou indirectes, revendiquées ou non pour son quatrième album provisoirement intitulé « Plugged in Nirvana ».

Après avoir travaillé pendant plusieurs années sur un répertoire original, le groupe OXYD décide d’écrire en s’inspirant fortement de l’une de ses influences, Nirvana. Avec une contrainte de taille : pas de voix, alors que celle de Kurt Cobain impose, dans le groupe Nirvana, son énergie mais surtout son refus d’être catalogué, d’être mis dans des cases… OXYD cherche donc à retranscrire cela, avec son langage, à savoir celui du jazz, de la musique improvisée et de la musique contemporaine, qui par d’autres égards poursuivent le même but. L’énergie rock, la dissonance, la puissance de la « noise », l’électricité, sont des aspects qu’OXYD s’est attaché à retranscrire, à réécrire, sans verser dans la reprise, ou la « cover ». Il suffit de se rappeler Kurt et ses acolytes se moquer du playback lors de cette émission de télévision (voir la vidéo « Live, Tonight, Sold Out ») pour comprendre ce qu’ils auraient pensé d’un groupe de reprises…

OXYD a donc puisé des éléments musicaux dans la musique de Nirvana, qui se transforment quasiment en une composition originale tant la version initiale peut paraître éloignée. 


The Lost Animals
2019
Long Now
2016
Plasticity
2013